Archives du mot-clé UICN

Programme de formation sur le projet iNaturalist Zavamaniry Gasy

par Steve Bachman, Hélène Ralimanana, Romer Rabarijaona et Stuart Cable

Le projet Zavamaniry Gasy vise à accélérer et à améliorer la collecte des données sur les espèces des plantes à Madagascar. En utilisant la plate-forme iNaturalist et les smartphones avec GPS et d’appareil photo intégrés, le processus de faire des observations de plantes devient plus facile. Celui-ci contribue dans la documentation rapide sur la diversité des plantes, ainsi que dans le support des efforts sur la conservation à Madagascar.

Observations using smart phones for Zavamaniry Gasy
Observation utilisant un smartphone pour Zavamaniry Gasy

Lire la suite Programme de formation sur le projet iNaturalist Zavamaniry Gasy

Le KMCC vers la préparation du checklist des plantes de l’aire protégée du massif d’Itremo

par Linah Rabarivola, Tiana Randriamboavonjy,  Franck Rakotonasolo et Hélène Ralimanana

Un checklist est un document de référence pour les chercheurs scientifiques leur permettant d’avoir une idée sur les espèces cibles sur lesquelles ils travaillent dans un site bien précis. A Madagascar, la production d’un checklist n’est pas encore très courante bien que plusieurs informations sont déjà disponibles après les nombreuses études scientifiques effectuées sur la faune et flore de la Grande Ile. Jusqu’ici Royal Botanic Gardens Kew (RBG Kew) a publié plusieurs checklists sur les plantes du monde, entre autres le World Checklist de différents groupes de plante y inclues les espèces de Madagascar, le checklist des ignames et ses alliés (R. Govaerts et al, 2007), et le checklist des Palmiers en 2005 en collaboration avec Dr J. Dransfield.

Forêt galerie à Itremo
Forêt galerie à Itremo

Lire la suite Le KMCC vers la préparation du checklist des plantes de l’aire protégée du massif d’Itremo

Etude et conservation de la population de Grammangis spectabilis

par Landy R. Rajaovelona et Guy E. Onjalalaina

Suite au projet de conservation de Grammangis spectabilis, l’équipe de KMCC a effectué une deuxième descente dans le Parc National de Zombitse, Sakaraha.  Les objectifs consistent à y chercher d’autres individus de G. spectabilis, et y collecter des échantillons de feuilles pour une analyse génétique et des graines pour une conservation ex-situ de l’espèce. La période de notre visite a été bien choisie car elle coïncidait avec la floraison de G. spectabilis.

Neuvième Individu à l’intersection de Ficus et de Dialium sp.
Neuvième Individu à l’intersection de Ficus sp. et de Dialium sp.

Lire la suite Etude et conservation de la population de Grammangis spectabilis

Conservation in situ de l’Orchidée Grammangis spectabilis dans le Parc National de Zombitse, Sakaraha

par Landy R. Rajaovelona

Avec le financement de Mohammed Bin Zayed Species Fund, KMCC mène actuellement un projet de conservation d’une orchidée endémique et en danger critique d’extinction, Grammangis spectabilis, dans le Parc National de Zombitse, Sakaraha. Huit touffes seulement y ont été trouvées lors de la première visite effectuée en Mars 2015 avec le Parc Botanique et Zoologique de Tsimbazaza. Cette descente sur terrain avait pour objectifs de localiser et étudier les populations au sein du parc, collecter des échantillons botaniques, et enfin étudier la biologie de l’espèce. Trois sites ont été visités. Ce sont des forêts subhumides à canopée généralement ouverte, à environ 800m d’altitude.

touffe de G. spectabilis nichant du creux du tronc de Baudouinia fluggeiformis (Fabaceae)
Touffe de G. spectabilis nichant dans un creux du tronc de Baudouinia fluggeiformis (Fabaceae)

Lire la suite Conservation in situ de l’Orchidée Grammangis spectabilis dans le Parc National de Zombitse, Sakaraha

Zavamaniry Gasy – un projet utilisant les nouveaux outils de la technologie pour se documenter sur les plantes de Madagascar

par Steven Bachman

De par sa flore très diversifiée et ses végétations naturelles en majorité menacées, Madagascar figure parmi ‘les hot spots’ en biodiversité dans le monde. Il est donc important que les scientifiques disposent des données de bonne qualité afin de pouvoir définir les décisions appropriées pour les actions relatives à la conservation de ce patrimoine naturel. Bien que les explorations et inventaires botaniques dans cette île durent maintenant depuis des siècles, il arrive toujours que de nouvelles découvertes soient observées sur la flore de Madagascar. . Ainsi, de nouvelles espèces y sont continuellement décrites et des données supplémentaires sont désormais générées sur leur distribution, écologie et types de menaces.

Test de l'utilisation du Smartphone pour iNaturalist avec l’équipe de KMCC.
Formation sur l’utilisation des Smartphones pour « Zavamaniry Gasy » avec l’équipe de KMCC.

Lire la suite Zavamaniry Gasy – un projet utilisant les nouveaux outils de la technologie pour se documenter sur les plantes de Madagascar