Archives du mot-clé Tapia

Valorisation des insectes comestibles dans l’Aire Protégée du Massif d’Itremo

par Fetra Randriatsara et Sedera Ramaromanana

Les enquêtes socio-économiques menées par Kew Madagascar Conservation Centre aux alentours de la NAP du Massif d’Itremo ont permis de connaitre deux insectes comestibles. Ce sont Bunaea aslauga « kirby » ou « kijajy » et Borocera cajani ou « landibe » appartenant respectivement aux familles des Saturniidae et Lasiocampidae. Ces deux espèces constituent une source alternative de protéine pour les villageois, vu que ces derniers consomment occasionnellement d’autres types de viandes.

Larves des deux vers à soie comestible dans la NAP Massif d’Itremo

Lire la suite Valorisation des insectes comestibles dans l’Aire Protégée du Massif d’Itremo

Restauration des forêts de Tapia dans la zone ouest de l’aire protégée massif d’Itremo

par Fetra Randriatsara, Georges Randrianalisoa et Victor Ratovoarimanana

Les forêts de Tapia jouent un rôle très  important dans l’amélioration du niveau de vie de la population locale (fruits, plantes médicinales, champignons, vers á soie…). La production des vers á soie constituent á la fois une autre source de protéine et moyen de gagner d’argent pour la population locale dans le massif d’Itremo. Cependant, les activités humaines, entre autres, la coupe illicite, le feu…entrainent le ralentissement et même l’absence du processus de régénération naturelle de Tapia. Par conséquent, la population de tapia est vieillit et est formée en majorité par des adultes rendant la forêt de plus en plus clairsemée.

Vielle forêt de Tapia d’Ambakomitehaka
Vielle forêt de Tapia d’Ambakomitehaka

Lire la suite Restauration des forêts de Tapia dans la zone ouest de l’aire protégée massif d’Itremo

Recherche sur la maladie des plantes Tapia

par Fetra Randriatsara

Du projet sur l’Agroforesterie financée par Darwin Initiative, la restauration forestière dans la NAP du massif d’Itremo fait partie du programme. Elle prend en considération une partie des forêts de Tapia qui présentent actuellement une maladie non encore identifiées. Le suivi de chaque population contaminée s’avère ainsi primordial. Selon les constatations des communautés riveraines, une maladie s’est apparue en 2005 et a touché la plupart des individus de Tapia dans la partie Est de la zone périphérique. Actuellement, le parasite s’est rependu et touche la zone protégée. Pour cela, des études méritent d’être menées afin de savoir l’origine et les caractéristiques du parasite, de connaitre la superficie totale des populations affectées et d’apporter des remèdes à cette maladie.

Forêt de Tapia d’Ilanitra atteinte de la maladie
Forêt de Tapia d’Ilanitra atteinte de la maladie

Lire la suite Recherche sur la maladie des plantes Tapia