Archives du mot-clé Rubiacées

Nouvelle localité de Hyperacanthus pervillei découverte par l’équipe

par Franck Rakotonasolo, Guy Eric Onjalalaina et Hélène Ralimanana

Une nouvelle localité de Hyperacanthus pervillei (Drake) Rakotonas. & A.P. Davis a été découverte par l’équipe de KMCC aux environs d’Ambanja en novembre 2015. Avant cette découverte la seule distribution connue pour cette espèce était Lokobe.

Hyperacanthus pervillei en bouton florale
Hyperacanthus pervillei en bouton florale

Lire la suite Nouvelle localité de Hyperacanthus pervillei découverte par l’équipe

UNE VISITE RECENTE D’UN CHERCHEUR DE KMCC AU MUSEUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE A PARIS

Lors des identifications des échantillons d’herbier au Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) à Paris en Octobre 2014, Dr Rakotonasolo Franck à noté la présence d’une soixantaine de nouvelles espèces de Rubiacées appartenant aux genres Hyperacanthus (41), Catunaregam (2), Phyllopentas (2), Psydrax (3), Carphalea (2), Craterispermum (6) et Chapeliera (7). Ces espèces seront publiées ultérieurement. La figure 1 montre les photos de quelques nouvelles espèces de la famille de Rubiacées.

Comme plus de 3000 spécimens restent encore non identifiés dans l’herbarium de MNHN, les efforts fournis au cours de cette visite ont permis d’en identifier correctement plus de 400 de collections de Rubiaceae.

Photos de quelques espèces  de Rubiaceae,  (A, B, C, D) :Hyperacanthus sp. (E)  Craterispermum sp. (F)  Psydrax sp
Photos de quelques espèces de Rubiaceae, (A, B, C, D) :Hyperacanthus sp. (E) Craterispermum sp. (F) Psydrax sp

Cette visite au MNHN entre dans le cadre des recherches sur les Rubiacées malgaches (Rubiacées, famille de caféier) dans l’herbier de Paris (P). . Ce dernier est un endroit incontournable si l’on veut faire des études sur la flore malgache vu le nombre d’échantillons collectés à Madagascar qui y sont conservés. En effet, comme les autres institutions (BR, G, K, MO…) KMCC contribue également dans l’enrichissement des échantillons au MNHN.

Nous tenons a remercier le Muséum National d’Histoire Naturelle qui a financé cette visite.

Abréviations : MO (Missouri Botanic Garden), K (Royal Botanical Gardens, Kew), G (Jardin Botanique de Genève), BR (Jardin Botanique Nationale de Belgique, Meise).

Rakotonasolo F.

Les programmes de recherches de KMCC

Notre programme de recherches et de conservation est coordonné par l’équipe scientifique de Madagascar au sein du Royal Botanic Gardens, Kew. Ce sont des chercheurs issus des différentes spécialités relatifs à la taxonomie, la systématique et la conservation des plantes.

Les recherches au niveau taxonomique ont pour objectif de cataloguer la diversité biologique de Madagascar. Notre approche part ainsi de l’inventaire des différents sites à travers l’ile afin d’y collecter des échantillons botaniques. Actuellement, six groupes de plantes à Madagascar sont généralement étudiés : les Rubiacées, les Orchidées, les Aloès, les Palmiers, les Ignames et les Graminées. En outre, KMCC effectue également des recherches intensives sur la flore de l’Itremo dans le cadre de la production d’une check-list, à publier mi-2015.

Les recherches relatives à la conservation des espèces sont les études du statut de conservation des espèces autochtones selon les catégories et critères de l’UICN, l’étude des menaces sur la biodiversité à Madagascar, la gestion de l’aire protégée de l’Itremo et le projet Millenium Seed Bank Partenrship.

Rakotoarinivo M.