Archives du mot-clé restauration

Restauration des forêts de Tapia dans la zone ouest de l’aire protégée massif d’Itremo

par Fetra Randriatsara, Georges Randrianalisoa et Victor Ratovoarimanana

Les forêts de Tapia jouent un rôle très  important dans l’amélioration du niveau de vie de la population locale (fruits, plantes médicinales, champignons, vers á soie…). La production des vers á soie constituent á la fois une autre source de protéine et moyen de gagner d’argent pour la population locale dans le massif d’Itremo. Cependant, les activités humaines, entre autres, la coupe illicite, le feu…entrainent le ralentissement et même l’absence du processus de régénération naturelle de Tapia. Par conséquent, la population de tapia est vieillit et est formée en majorité par des adultes rendant la forêt de plus en plus clairsemée.

Vielle forêt de Tapia d’Ambakomitehaka
Vielle forêt de Tapia d’Ambakomitehaka

Lire la suite Restauration des forêts de Tapia dans la zone ouest de l’aire protégée massif d’Itremo

Publicités

Réunion de coordination du programme « Agroforestry Livelihoods » à Fianarantsoa

par Mamy Rasolofoarivony

La réunion pour le trimestre I du programme  « Agroforestry Livelihoods Project » de KMCC et ses partenaires, SNGF et Feedback Madagascar, s´est déroulée les 28 et 29 avril 2015 dans la salle de réunion de Notre Dame du Cénacle à Fianarantsoa. Cette réunion a permis de définir le planning des activités respectives de chacun pour le trimestre II de l’année 2015. Notamment sur :

  • le renforcement de capacités des pépiniéristes et des Agents de Suivi Phénologiques (ASP) afin d´atteindre l´objectif de production annuelle de 20,000 plants/COBA,
  • la délimitation et le relevé GPS des surfaces restaurées et reboisées au cours de cette campagne,
  • la stratégie à adopter pour la période restante du projet, et
  • l´identification des cinq espèces cibles pour en dégager un plan de gestion.

Une évaluation des activités réalisées sur le reboisement/restauration et le projet agroforesterie dans les régions d’Itremo et du COFAV, a été aussi effectuée lors de cette réunion. Tout le monde a présenté un compte rendu de leurs réalisations pour l´année 2014-2015. Des formations ont eu lieu sur la culture de bambous (par KMCC) et la technique de dépressage et du VAM (par SNGF) Le projet « Agroforestry Livelihoods Projects » est financé par le ‘Darwin Initiative’ pour une durée de trois ans depuis 2013.

Participants à l´atelier de coordination á Fianarantsoa
Participants à l´atelier de coordination á Fianarantsoa

Agroforesterie: Descente à Itremo du 11 au 22 septembre 2014

Au cours du mois de Septembre 2014, la zone Est (Ambondrona Est, Ifasina, Ihazofotsy et Itremo) et Ouest (Ankafotra, Mandimbizaka, Andondona, Riampotsy) de la NAP Itremo et le village de Mahavanona, au sud d´Ambatofinandrahana, ont fait l’objet de notre descente sur terrain. Nous nous sommes focalisés sur le suivi de des travaux aussi bien en pépinière, dans les vitrines que dans les zones de restauration, mais aussi et surtout de déceler les problèmes rencontrés au niveau de chaque site afin d´atteindre les objectifs initialement fixés.

Visite  de la pépinière de Mandimbizaka
Visite de la pépinière de Mandimbizaka

Par la suite, nous avons recueilli toutes les données enregistrées dans les cahiers de suivi des pépiniéristes,  des agents de suivi et Techniciens en Agroforesterie Communautaire (TAC). Des séances de recyclage ont été faites dans chaque village pour clarifier les instructions à suivre, le calendrier à respecter et les méthodes de travail à appliquer, pour avoir de meilleurs résultats. Des manuels sur le reboisement et sur l’agroforesterie ont été partagés aux pépiniéristes, TACs et toutes autres personnes intéressées.

Recyclage et échange d´expérience des pépiniéristes de la zone Est de la NAP à Itremo
Recyclage et échange d´expérience des pépiniéristes de la zone Est de la NAP à Itremo

Entre autres, des semences ont été transmises au comité de gestion (COGE) de chaque village afin de motiver les membres de chaque Communauté de Base à participer aux activités des pépinières. Les TACs, eux aussi, ont reçu leur part de semences pour approvisionner leur vitrine. Par ailleurs, des semences d´Inga ont été distribuées en plus pour les villages de la zone Ouest du NAP.

Distribution de semences au COGE d´Itremo
Distribution de semences au COGE d´Itremo

Rasolofoarivony M.

Agroforesterie et restauration dans la NAP du Massif d’Itremo

par Tiana Randriamboavonjy et Mamy Rasolofoarivony

Grâce au financement du Darwin Initiative, le projet sur l’agroforesterie initié par KMCC a commencé en octobre 2013 avec l’appui de deux partenaires locaux : le SNGF (Silo National des Graines Forestières) et l’ONG Ny Tanitsika Feedback Madagascar (NT), et d´autre part des communautés de base issues des neuf villages localisés dans la NAP du Massif d’Itremo et une autre du village Mahavanona, dans le district d’Ambatofinandrahana.

Ce projet de trois ans a pour objectifs la conservation de la biodiversité de la NAP du Massif d’Itremo et le maintien de ses services écologiques tout en supportant l’engagement de la communauté locale par la mise en place de techniques sur l’agroforesterie et la restauration forestière.

Globalement, ce projet comporte trois activités:

i) la production en pépinière des espèces de plantes utiles sélectionnées, autochtones ou introduites,

ii) la plantation des plants obtenus après semis à l’intérieur des plots de démonstration des villageois et,

iii) l’enrichissement des forêts de tapia à partir de plants issus des pépinières.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Pépinière à Itremo pour le projet « Agroforesterie » de KMCC
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Jeunes plants de Tapia dans la pépinière d’Itremo.
Arrosage des plants d’Eucalyptus dans la pépinière d’Itremo.

La technique de plantation suivant le système Inga a été proposé dans ce projet. C’est une technique nouvelle pour les habitants, qui sont habitués à cultiver les plantes selon un système non conforme ni à leur besoin ni à leur subsistance. Des séances de formation et de suivi s’avèrent ainsi nécessaire avant et après l’exécution de chaque activité pour le succès de la collaboration avec les groupements villageois sélectionnés.

L’équipe en train de préparer les fruits de Inga.
L’équipe en train de préparer les fruits de Inga.

Ce projet travaille avec 20 pépiniéristes, 10 techniciens responsables des plots de démonstration et 20 agents de suivi. Les techniciens de KMCC, du SNGF et de NT sont les responsables des formations et des suivis réguliers sur chaque site d’intervention. Les groupements villageois ont bénéficié de trois types de formation et d’au moins une séance de suivi par site tous les deux mois. Actuellement, plus de huit espèces de plantes introduites et cinq autochtones ont été semées dans le cadre de ce projet ; certaines sont déjà en attente de transplantation sur le terrain.

Atelier des partenaires du projet Agroforesterie (Ranomafana, Juillet 2014).
Atelier des partenaires du projet Agroforesterie (Ranomafana, Juillet 2014).

L’intégration des autorités locales, le comité d’évaluation, contribue également au succès de ce projet. Ce comité, récemment formé, est composé des représentants ministériels locaux. Leurs responsabilités principales consistent à contrôler les activités à l’intérieur de la NAP. Par exemple, ce comité a suggéré l’équipe du projet l’amélioration de l’approche au niveau administratif et communautaire afin d’harmoniser les travaux envisagés relatifs au développement local.