Archives du mot-clé ignames

Projet ignames : Conservation des espèces et sécurité alimentaire des communautés du nord de Madagascar

Par Fenonirina Rakotoarison, Geodain Huckel Meva, Hélène Ralimanana, Miraille Franjuno Razafindravelo et Mamy Tiana Rajaonah

La plantation des ignames au cours du projet financé Darwin Initiative a été initiée par Kew Madagascar Conservation Centre (KMCC) en collaboration avec les communautés locales dans la région Diana en 2015. Avant cette période les communautés locales ont déjà planté des ignames cultivées (Dioscorea alata) mais de manière traditionnelle et aucune plantation d’ignames sauvages n’a jamais été faite.

Tubercule de Dioscorea alata obtenu de la plantation

Lire la suite Projet ignames : Conservation des espèces et sécurité alimentaire des communautés du nord de Madagascar

Publicités

Adaptation des ignames sauvages à la culture aux champs

Par Fenonirina Rakotoarison, Geodain Hückel Meva, Franjuno Miraille Razafindravelo, Joel Rakotonirina, et Mamy Tiana Rajaonah

La culture au champ des ignames sauvages avec les communautés locales dans le nord de Madagascar à travers le projet Darwin initiative a été commencée en 2015. Ce projet a pour objectifs de cultiver et produire des ignames sauvages en dehors des forêts afin de subvenir aux besoins alimentaires des communautés d’une part et de préserver les ignames sauvages endémiques d’autre part.

Pied de Dioscorea buckleyana en culture

Lire la suite Adaptation des ignames sauvages à la culture aux champs

Inventaire des ignames dans le nord de Madagascar

Par Fenonirina Rakotoarison, Mamy Tiana Rajaonah, Paul Wilkin, Helene Ralimanana, Geodain Huckel Meva

La région nord de Madagascar est riche en espèces endémiques en particulier les ignames ou Dioscorea. A travers le projet ignames financé par Darwin Initiative, Kew Madagascar Conservation Centre (KMCC) a effectué des inventaires sur les espèces de ce genre dans la région. Le projet a été mené dans les districts d’Antsohihy, Ambanja Ambilobe et Antsiranana.

Pied femelle de Dioscorea buckleyana endémique de la région d’Antsiranana

Lors des inventaires nous avons recensé vingt-une (21) espèces dont douze (12) sont endémiques (soit 60%), six (6) non endémiques et deux espèces indéterminées.

Nous avons rencontré treize espèces dans le district d’Antsiranana, sept dans le district d’Ambanja et d’Ambilobe, et huit espèces dans le district d’Antsohihy. Les espèces les plus fréquentes dans ces zones d’étude sont D. seriflora et D. sambiranensis à Ambanja, D. sambiranensis à Ambilobe et D. buckleyana, D. sambiranensis, D. maciba, D. sansibarensis à Diego et D. maciba, D. ovinala à Antsohihy.

Pied femelle de Dioscorea sambiranensis var bardotiae espèce très utilisée dans la région de d’Antsiranana

Lors des inventaires nous avons recensé vingt-une (21) espèces dont douze (12) sont endémiques (soit 60%), six (6) non endémiques et deux espèces indéterminées.

Nous avons rencontré treize espèces dans le district d’Antsiranana, sept dans le district d’Ambanja et d’Ambilobe, et huit espèces dans le district d’Antsohihy. Les espèces les plus fréquentes dans ces zones d’étude sont D. seriflora et D. sambiranensis à Ambanja, D. sambiranensis à Ambilobe et D. buckleyana, D. sambiranensis, D. maciba, D. sansibarensis à Diego et D. maciba, D. ovinala à Antsohihy.

Pied femelle de Dioscorea seriflora espèce la plus collectée dans la région Ambanja

Formation sur la culture d’Igname dans la région de Menabe Madagascar

Par Fetra Randriatsara, Haja Razafimandimby, Vonona Randrianasolo, Fabien Rahaingoson, Tatamo Ranaivomanana et Mamy Tiana Rajaonah

Après une mission de reconnaissance et de sensibilisation dans la région de Menabe, les populations et les autorités locales sont prêtes au lancement du projet de conservation des ignames sauvages par la culture dans les champs et les suivis dans les forêts. Pour démarrer le projet, l’équipe de Kew Madagascar Conservation Centre (KMCC) a fait une autre descente sur les sites d’intervention en septembre dernier et a visité toutes les communautés intéressées. Un programme de collecte de graines forestières pour le Millennium Seed Bank (MSB) et le Silo National des Graines Forestières (SNGF) a été effectué en parallèle avec activités sur du projet igname pendant cette mission, et celui-ci en collaboration avec quelques représentants de chaque communauté.

Collecte des graines pour MSB dans la forêt sèche de Tsianaloka

La formation sur la culture d’igname a été débuté par la vérification de la liste des ménages adoptants enregistrés auprès du chef de chaque fokontany ou président de VOI. Ensuite, une séance d’information et de formation a été réalisée pour chaque communauté afin de faire connaitre aux gens le projet et de leur donner la technique sur la culture des ignames. Au total, 260 ménages adoptants appartenant aux six communautés (Tsaraotana, Kiboy, Tsitakabasia, Beroboka centre, Analabe et Angebo) ont assisté cette formation.

Séance d’information sur la généralité du projet et formation théorique sur la technique culturale

Le projet a fourni les tubercules de Dioscorea alata qui seront utilisés comme semences pour les ménages adoptants. Ces semences ont été achetées chez un paysan dans la commune rurale d’Isalo, District de Miandrivazo.

Achat des tubercules-semences de Dioscorea alata dans la commune rurale d’Isalo, ouest de Miandrivazo

Après la formation théorique, une séance pratique a été effectuée directement sur terrain pour chacune des communautés. Un terrain de démonstration de 300 m ² montrant la technique de culture des ignames sauvages et cultivées a été installée dans chaque site. Afin de pouvoir ravitailler ce terrain en matière de semences, une pépinière a été installée dessus tout en montrant aux bénéficiaires les processus et traitements des semences ainsi que leur mise en terre. Deux espèces sauvages parmi les cinq cibles (D. soso et D. bako) ainsi que l’espèce cultivée D. alata ont été mise dans la pépinière.

Traitement des semences et installation de la pépinière

En conclusion, afin d’atteindre les objectifs du projet, une autre mission serait organisée plus tard pour atteindre l’effectif de 1000 ménages adoptants et de faire la sensibilisation et les formations des dix communautés de la zone Ambalimby -Menabe. Et pour pouvoir suivre de près les activités de ce projet, un nouveau bureau de KMCC sera installé à Morondava lequel sera fonctionnel vers le début du mois de novembre 2017.

Présentation des activités de Kew Madagascar Conservation Centre au symposium « State of the World’s Plants» 2017

Par Tianjanahary Randriamboavonjy et Mamy Tiana Rajaonah

Le Symposium sur les plantes du monde (State of the World’s Plants Symposium) est un évènement scientifique organisé par Royal Botanic Gardens Kew depuis 2016. Il s’agit d’une rencontre internationale des scientifiques pour partager des informations récentes sur les études sur les plantes ou des études des cas sur la conservation de la biodiversité dans le monde entier. Plusieurs thèmes sont traités à chaque symposium et ils varient suivant les sujets prioritaires définis par les comités d’organisation. L’année dernière le SOWPT a focalisé son thème sur la synthèse des connaissances sur différentes catégories des plantes.

Tiana Randriamboavonjy présentant le projet de gestion de l’AP du Massif d’Itremo

Lire la suite Présentation des activités de Kew Madagascar Conservation Centre au symposium « State of the World’s Plants» 2017