Archives du mot-clé biodiversité

Promotion de la culture d’igname : partage de semences dans les villages autour de l’AP du Massif d’Itremo

par Fetra Randriatsara et Tiana Randriamboavonjy

D’après les résultats des enquêtes effectuées par l’Office Régional de Nutrition d’Amoron’i Mania (2012), la prévalence de l’insécurité alimentaire de la Région est de 30,5%, avec un taux de pauvreté de 85,5% ce qui la place sur le 4eme rang parmi les Régions les plus pauvre du pays. De ce faite, les Betsileo ne peuvent faire recours qu’à l’exploitation des ressources naturelles les plus proches pour assurer leur survie. Face à une telle situation, KMCC en tant que promoteur de la NAP du massif d’Itremo s’est engagé à mettre en œuvre des activités de développement communautaire tel que la promotion de la culture d’igname, développement de la filière sériciculture et aviculture afin de réduire les pressions qui pèsent sur la biodiversité de la NAP du massif d’Itremo et d’assurer la sécurité alimentaire des bénéficiaires pendant la période de soudure.

Champ de culture d’igname à Itremo
Champ de culture d’igname à Itremo

Lire la suite Promotion de la culture d’igname : partage de semences dans les villages autour de l’AP du Massif d’Itremo

Publicités

Formation sur les Acanthaceae Malgaches à l’Herbarium de Kew (Londres, Royaume Uni)

par Guy Eric Onjalalaina

Une visite a été faite à l’herbarium de Kew en Mai 2015 pour une formation sur les Acanthaceae en compagnie de l’un des spécialistes de cette famille, Dr. Iain Darbyshire. Avec environ 70 genres et 400 espèces, les Acanthaceae de Madagascar sont encore peu connues et nécessite des études plus approfondies. En effet, les plus grands travaux ont été faits par Raymond Benoist (1881-1970) dont la majorité des œuvres n’ont pu être publiées avant sa mort. La « flore de Madagascar 182e Famille, Acanthaceae » datant de 1967, préparée par ce même botaniste est le document de référence existant actuellement mais elle nécessite des mises à jour importantes. Bon nombre des spécimens collectés restent encore à déterminer et la découverte des nouvelles espèces a beaucoup de chance.

Identification d’un échantillon d’herbier de Madagascar dans l’herbarium de Kew
Identification d’un échantillon d’herbier de Madagascar dans l’herbarium de Kew

Lire la suite Formation sur les Acanthaceae Malgaches à l’Herbarium de Kew (Londres, Royaume Uni)

De nouvelles plantes localisées pour la première fois dans la NAP du Massif d’Itremo

par Romer Rabarijaona

L’identification des spécimens d’herbiers collectés dans la NAP du Massif d’Itremo en Janvier 2015 a permis de noter pour la première fois la présence d’environ une vingtaine de nouvelles distributions de plantes dans la localité. Parmi ces plantes, cinq espèces appartiennent à la famille des orchidées (Aerangis punctata, Bulbophyllum aubrevillei, Bulbophyllum perrieri, Calanthe sylvatica et Disperis oppositifolia) deux des rubiacées (Astiella tsaratananensis et Peponidium micranthum), deux fougères de la famille des Dryopteridacées (Elaphoglossum sieberi , Elaphoglossum spatulatum) et enfin un palmier (Ravenea madagascariensis).

 Les collectes ont été effectuées pour la majorité dans les forêts galeries de Maizinatoandro et toutes ces nouvelles distributions montrent une affinité floristique avec la région orientale de Madagascar. Par ailleurs, la découverte de Rhodocodon apiculatus dans la NAP du Massif d’Itremo consiste seulement en la troisième collection de l’espèce dans tout Madagascar, après celles de H. Perrier de la Bâthie, 1924 et J.N. Labat en 1993 à Majunga.

Dioscorea quartiniana A. Rich.
Ravenea madagascariens Becc.
Ravenea madagascariens Becc.

Zavamaniry Gasy – un projet utilisant les nouveaux outils de la technologie pour se documenter sur les plantes de Madagascar

par Steven Bachman

De par sa flore très diversifiée et ses végétations naturelles en majorité menacées, Madagascar figure parmi ‘les hot spots’ en biodiversité dans le monde. Il est donc important que les scientifiques disposent des données de bonne qualité afin de pouvoir définir les décisions appropriées pour les actions relatives à la conservation de ce patrimoine naturel. Bien que les explorations et inventaires botaniques dans cette île durent maintenant depuis des siècles, il arrive toujours que de nouvelles découvertes soient observées sur la flore de Madagascar. . Ainsi, de nouvelles espèces y sont continuellement décrites et des données supplémentaires sont désormais générées sur leur distribution, écologie et types de menaces.

Test de l'utilisation du Smartphone pour iNaturalist avec l’équipe de KMCC.
Formation sur l’utilisation des Smartphones pour « Zavamaniry Gasy » avec l’équipe de KMCC.

Lire la suite Zavamaniry Gasy – un projet utilisant les nouveaux outils de la technologie pour se documenter sur les plantes de Madagascar

L’avancement des recherches botaniques dans la NAP du Massif d’Itremo

Les recherches intensives effectuées depuis 2010 par l’équipe du KMCC dans la NAP du Massif d’Itremo ont permis de développer des informations sur la flore de cette zone. L’équipe de KMCC et du RBG, Kew ont pu y collecter 1641 spécimens d’herbiers, représentant ainsi plus de la moitié des collections connues jusqu’à présent. En effet, plus de 3100 spécimens ont été collectés dans la Massif d’Itremo depuis l’année 1876.

Aujourd’hui, environ 700 taxa sont connus dans le massif d’Itremo, 543 d’entre eux sont endémiques de Madagascar et 26 endémiques locales. Grâce aux efforts des chercheurs malgaches et étrangers, de nouvelles espèces de plantes ont été décrites depuis 2010 dans le massif d’Itremo (ex : Andropogon itremoensis (Vorontsova et al. 2013), Phyllopenthas flava (Anjihamihajarivo & Karehed 2011) ), une nouvelle espèce du genre Psydrax est en cours de publication, plus de 30 nouvelles distribution y ont été notées ( ex : Aeranthes racemosa, Begonia goudotii, Ceriopegia striata (Ulrich & Masinde 1998), Gaertnera nitida, Oplismenus hirtellus) et la présence d’une quinzaine d’espèces dans la localité a été confirmée (ex : Hypoestes isalensis, Stenotaphrum unilaterale, Tristachya betsileensis,…).

Ceropegia striata
Ceropegia striata, la NAP du Massif de l’Itremo constitue sa deuxième localité connue dans tout Madagascar.
Rabarijaona R.

Référence bibliographique :

Andriamihajarivo T. & Kårehed. 2011. Phyllopenthas flava Razafim., Syst. Bot. 36: 1024.

Ulrich M. & Masinde P. S. 1998. Ceropegia striata, a New Species of Asclepiadaceae in Central Madagascar. Novon, Vol. 8, No. 1, pp. 38-40.

Vorontsova M. S. & al., 2013. Revision of Andropogon and Diectomis ( Poaceae : Sacchareae) in Madagascar and the new Andropogon itremoensis from the Itremo massif. Kew bulletin 68 : 1-15.