Archives pour la catégorie Madagascar Biodiversity Fund

Lutte contre l’invasion des pins Pinus khasya dans l’Aire Protégée du Massif d’Itremo

par Fetra Randriatsara, Herson Andrianirina et José Rafanomezantsoa

Les forêts des hautes terres malgaches constituent l’un des écosystèmes importants à Madagascar. Avec la présence de plusieurs espèces endémiques, les forêts naturelles d’Itremo sont parmi les rares exceptionnelles richesses. Cependant, sous l’influence des activités anthropiques, entre autres l’exploitation minière, le feu de brousse, la coupe irrationnelle des bois, l’intégrité de ces écosystèmes est fortement perturbée et les ressources naturelles sont en train de périr. Outre ces différentes menaces, la prolifération de l’espèce envahissante Pinus khasya constitue une des principales causes de la dégradation des forêts de tapia et les forêts galléries de l’Aire Protégée d’ Itremo. La présence de cette espèce exotique et anémochore, qui se reproduit et s’éparpille très rapidement par le vent, empêche le développement des espèces endémiques et autochtones comme Uapaca bojeri, Sarcolaena obongifloia, Leptolaena bojeriana…voire même le déclin en nombre de ces dernières.

Forêts naturelles dominées par des pins
Forêts naturelles dominées par des pins

Lire la suite Lutte contre l’invasion des pins Pinus khasya dans l’Aire Protégée du Massif d’Itremo

De nouvelles plantes localisées pour la première fois dans la NAP du Massif d’Itremo

par Romer Rabarijaona

L’identification des spécimens d’herbiers collectés dans la NAP du Massif d’Itremo en Janvier 2015 a permis de noter pour la première fois la présence d’environ une vingtaine de nouvelles distributions de plantes dans la localité. Parmi ces plantes, cinq espèces appartiennent à la famille des orchidées (Aerangis punctata, Bulbophyllum aubrevillei, Bulbophyllum perrieri, Calanthe sylvatica et Disperis oppositifolia) deux des rubiacées (Astiella tsaratananensis et Peponidium micranthum), deux fougères de la famille des Dryopteridacées (Elaphoglossum sieberi , Elaphoglossum spatulatum) et enfin un palmier (Ravenea madagascariensis).

 Les collectes ont été effectuées pour la majorité dans les forêts galeries de Maizinatoandro et toutes ces nouvelles distributions montrent une affinité floristique avec la région orientale de Madagascar. Par ailleurs, la découverte de Rhodocodon apiculatus dans la NAP du Massif d’Itremo consiste seulement en la troisième collection de l’espèce dans tout Madagascar, après celles de H. Perrier de la Bâthie, 1924 et J.N. Labat en 1993 à Majunga.

Dioscorea quartiniana A. Rich.
Ravenea madagascariens Becc.
Ravenea madagascariens Becc.

Structure de la gestion de la Nouvelle Aire Protégée du Massif d’Itremo

par Tiana Randriamboavonjy

Avec une superficie de 24.788 ha, la Nouvelle Aire Protégée (NAP) du Massif d’Itremo est classée comme « Paysage terrestre protégé (catégorie V)» selon les types d’aires protégées de l’IUCN, (2012). Depuis 2011, cette NAP est cogérée par Kew Madagascar Conservation Centre (KMCC) et le « Itremo Massif Protected Area Conservation Team (IMPACT) », un comité constitué de 24 membres issus des communautés de base des huit villages autour de la NAP du Massif d’Itremo. La cogestion implique la participation des différentes parties prenantes dans la mise en œuvre du programme de gestion suggéré dans le plan d’aménagement et de gestion de l’aire protégée.

Photo de groupe de l’IMPACT après la visite de l’arboretum de Ranomafana Fianarantsoa

Lire la suite Structure de la gestion de la Nouvelle Aire Protégée du Massif d’Itremo