Archives pour la catégorie Kew-KMCC

Présentation du projet MSBP_People Postcode Lottery (PPL)

Par Fabien Rahaigoson

En terme de biodiversité, Madagascar est l’un des pays les plus riche au monde. Paradoxalement, c’est aussi l’un des pays où le taux de pression et de menace sur la biodiversité est élevé (200 000 ha/ans de perte de la couverture végétales). Pour contribuer à la sauvegarde des espèces végétales, le Royal Botanic Gardens Kew (RBG Kew) a développé un projet de conservation ex-situ sans précédent dans le but de récolter et de conserver dans une banque de graine à Wakehurst en Angleterre environ 25% des espèces de plantes dans le monde y compris celle de Madagascar avant la fin de 2020. Ainsi, pour atteindre cet objectif, un projet de conservation visant à impliquer 100 communautées à Madagascar financé par le People Postcode Lottery (PPL) en Grande Bretagne a été mis en œuvre pour palier au projet Millennium Seeds Bank Partnership (MSBP) qui a déjà existé auparavant et qui avait déjà travailler en étroite collaboration avec le Silo National des Graines Forestières (SNGF) depuis l’année 2000.

Ramassage des graines pour la communauté de Marofandiliha (Morondava)
Ramassage des graines pour la communauté de Marofandiliha (Morondava)

Le projet PPL vise à améliorer les conditions de vie des populations locales à travers une rémunération pour chacun de leur collection de graine et d’herbier. Il leur fait prendre conscience aussi de l’importance de la conservation des espèces végétales. Ainsi, chaque communauté recevra des formations concernant les techniques de récolte de graine et d’échantillon d’herbier et ces communautés seront réparties partout à Madagascar afin de représenter au maximum la flore Malgache.

Collecte de graine avec la communauté de Manja (Région Menabe)
Collecte de graine avec la communauté de Manja (Région Menabe)

Enfin, ce projet sera mis en place par le RBG Kew à travers Kew Madagascar Conservation Centre (KMCC) et les graines seront placées entre la banque de graine en Angleterre et au SNGF

Communautés d’Itremo
Communautés d’Itremo
Publicités

Visite des Directeurs de Kew à Madagascar

par Hélène Ralimanana, Solofo Eric Rakotoarisoa, Franck Rakotonasolo et Romer Rabarijaona

Professeur Kathy Willis (Director of Science) et Madame Jill McLaughlin (Director of Corporate Services) au Royal Botanic Gardens Kew (RBG Kew) ont visité Madagascar en Octobre 2015. Aider  à intégrer KMCC dans les structures administratives de Kew et assurer que le programme de KMCC ait un impact significatif pour la nouvelle stratégie des sciences de Kew ont été parmi leur objectifs. A part ceux-ci, Pr Kathy Willis a également assisté à la 22ème réunion du GBIF  qui s’est tenu au Centre de Conférence International Ivato (CCI). Malgré la durée très courte de leurs visites, elles ont eu l’occasion de connaître amplement les activités de Kew Madagascar Conservation Centre (KMCC).

Le stand de KMCC lors 22 ème réunion de GBIF à Madagascar
Le stand de KMCC lors 22 ème réunion de GBIF à Madagascar

Lire la suite Visite des Directeurs de Kew à Madagascar

‘Tropical Plant Families Identification Course’ à l’Herbarium de Kew

par Linah M. Rabarivola

Du 11 au 22 Mai 2015, L. Rabarivola de KMCC a participé à une formation sur les clés d’identification des familles de plantes tropicales au sein du Royal Botanic Gardens, Kew (RBG Kew) en Angleterre. En tout, seize participants venant de différents pays ont bénéficié à la formation.

Accueil des participants par Dr David Goyder
Accueil des participants par Dr David Goyder
Visite de l’Herbarium
Visite de l’Herbarium

Lire la suite ‘Tropical Plant Families Identification Course’ à l’Herbarium de Kew

Des étudiants de Queen Mary et RBG Kew en visite à Madagascar en 2016

par Helene Ralimanana

En partenariat avec la Queen Mary University of London, le Royal Botanic Gardens, Kew (RBG Kew) lancera en septembre 2015 un cours de Master’s sur la « Taxonomie de la Plante et Champignon, Diversité et Conservation ». Par sa biodiversité exceptionnelle, Madagascar a été choisi pour la localisation du cours pratique, les études sur terrain, pour ces étudiants en avril 2016.

Dans le cadre de la réalisation de ce programme, une équipe dirigée par Dr Charlotte Sweeney (Directeur de « Office of Sciences » au RBG Kew) a visité Madagascar récemment. Une mission de prospection dans quatre sites était menée en compagnie de quelques chercheurs du Kew Madagascar Conservation Centre (KMCC).

Photo de groupe
Photo de groupe

Lire la suite Des étudiants de Queen Mary et RBG Kew en visite à Madagascar en 2016

LES RECHERCHES SUR LES Phyllanthus L. (PHYLLANTHACEAE) DE MADAGASCAR

Le genre Phyllanthus, de la famille des Phyllantaceae, comprend actuellement 55 espèces à Madagascar d’après la révision systématique effectuée par Dr Ralimanana entre 2007 et 2013. Au cours de cette révision, neuf espèces ont été nouvellement décrites pour la science, parmi lesquelles Phyllanthus ankazobensis Ralim. & Petra Hoffm. et Phyllanthus vatovaviensis Ralim.& Petra Hoffm. A Madagascar, 52% des espèces de Phyllanthus sont menacées d’extinction à cause de la dégradation de leurs habitats.

Dans l’édition pour les Euphorbiacées (Volume 111) de la « Flore de Madagascar et des Comores », Leandri (1958) a reconnu 56 espèces de Phyllanthus à Madagascar. Dans cet ouvrage, la clé de détermination des espèces de Phyllanthus  est basée sur les caractères floraux de telle sorte que l’identification de nombreuses espèces reste problématique à cause des chevauchements des caractères entre elles. En outre il est souvent difficile d’avoir les fleurs mâles et femelles sur un échantillon d’herbier. D’ailleurs, la taille minuscule des fleurs décourage souvent les botanistes de mener correctement l’identification des espèces de Phyllanthus.

Phyllanthus ambatovolana Leandri
Phyllanthus ambatovolana Leandri
Phyllanthus bernieranus Baill. Ex Müll. Arg.
Phyllanthus bernieranus Baill. Ex Müll. Arg.

Les études plus approfondies faites par Dr Ralimanana (2007, 2011, 2013) ont été basées sur des données morphologiques (végétative et florale) et moléculaires. Cette recherche a permis de proposer une classification sous générique et une nouvelle délimitation des espèces, de fournir des clés d’identifications pour ces taxa, et notamment d’indiquer les détails sur la distribution géographique de chaque espèce. Une révision de l’évaluation des statuts de conservation selon les critères de l’UICN a été également effectuée.

Ralimanana H.

Référence bibliographique

  • Leandri J. 1958. Euphorbiaceae I (Phyllanthoideae). in Humbert H. (ed.), Flore de Madagascar et des Comores, famille 111: 1 – 199.

  • Ralimanana H. 2007. Systématique et biogéographie de Phyllanthus L. (Phyllanthaceae) de Madagascar. Thèse doctorale, Université d’Antananarivo, Madagascar.

  • Ralimanana H., Hoffmann P. 2011. Taxonomic revison of Phyllanthus (Phyllantaceae) in Madagascar and the Comoro Islands I: synopsis and subgenera Isocladus, Betsileani, Kirganelia and Tenellanthus. Kew Bulletin 66: 331 – 365.

  • Ralimanana H., Hoffmann P., Rajeriasison C. 2013. Taxonomic revison of Phyllanthus (Phyllantaceae) in Madagascar and the Comoro Islands III: subgenera Swartziani, Afroswartziani and Emblica. Kew Bulletin 68: 535 – 558