Tous les articles par teamkmcc

Formation des communautés dans la région du Menabe sur la collecte des graines

Par Vonona Randrianasolo et Fabien Rahaingoson

Pour la poursuite du projet de conservation ex situ de graines à Madagascar, l’équipe du Kew Madagascar Conservation centre (KMCC) a effectué une descente de dix jours dans la partie Ouest de la grande île, précisément dans la région de Menabe.

La végétation dans cette région représente la forêt sèche de l’ouest, riche en espèces endémiques, rares et menacées. Cependant, cette zone fait partie des régions les plus exposées à la destruction rapide des couvertures végétales.

Une forêt sèche dans la région de Menabe après passage d’un feu de brousse

En effet, depuis la demande accrue des maïs sur le marché international (La Réunion) à partir de 1970, et tout récemment le développement de l’exportation d’arachides, la vitesse de la disparition de la forêt dans cette partie aux dépends des champs de culture est très alarmante. En outre, les demandes grandissantes en charbons et en bois de chauffe aggravent la situation. Ainsi, cette descente a pour objectif de chercher des nouvelles communautés pour participer au projet de collecte des graines financé par People’s Postcodes Lottery (PPL), et de leur sensibiliser sur les besoins de la conservation, et de la préservation des patrimoines forestiers dans la région.

Formation et sensibilisation des communautés de Tsitakabasia sur la conservation des espèces forestières

Au cours de cette descente cinq (05) nouvelles communautés se sont engagées pour le projet. Les membres de chaque communauté ont reçu des formations pratiques sur terrain sur les techniques de collecte de graines, des spécimens d’herbier et des données.

Formation de la communauté de Beroboka sur les techniques de collecte de graine et d’herbier

Vingt-quatre (24) échantillon de graines dominés par les familles de Fabaceae, Malavaceae et Rubiaceae ont été récoltés par les communautés au cours de ces formations.

Publicités

Mission de renforcement des capacités de la communauté d’Ampilanonana dans le district d’Anjozorobe

Au début du mois de septembre 2017 , une mission a été faite par l’équipe de KMCC dans la région d’Anjozorobe, dans les communes d’Ampilanonana et d’Antsahabe. Cette mission du projet PPL avait pour but de collecter les graines déjà récoltées par les membres de la communauté dans la région et de renforcer leur capacité pour les techniques de récoltes de graines mais également de contacter des nouvelles communautés pour le projet.

Carte de localisation des sites visités

La mission avait duré deux jours. La première journée a été consacrée à la communauté d’Ampilanonana. Dans le cadre de la formation et renforcements de capacités, une descente conjointe a été faite par les représentants de la communauté avec l’équipe de KMMC dans la montagne d’Ambohitsitakatra qui se trouve environ 3 km au sud-ouest du village. Le lendemain, une visite a été faite dans le village d’Antsahabe pour rencontrer le président de l’association Antsahabe Miray (AMI). Cette rencontre a pour objectif d’impliquer l’association pour le projet PPL.

Formation des communautés d’Ampilanonana sur les techniques de collecte et montage d’herbiers

Comme notre visite se coïncide avec le jour de marché d’Anjozorobe (jeudi), notre rencontre avec le président avait eu lieu dans la ville d’Anjozorobe. Aucune décision n’a été prise au cours de cette visite mais le président nous a promis de nous contacter après une réunion avec les membres de l’association.

Brexiella sp. observée pour iNaturalist et collectée comme échantillon d’herbier

Au cours de cette mission, 15 échantillons de graines ont été récoltées dont 10 sont faites par la communauté d’Ampilanonana et 5 durant les formations et la mission conjointe avec la même communauté. À part les collectes de graines 32 échantillons d’herbiers et environ 40 observations pour iNAturalists ont été faites.

Inventaire floristique de la végétation de la KBA d’Ambatofinandrahana, Amoron’i Mania

Par Guy Eric Onjalalaina, Landy Rajaovelona, Romer Rabarijaona, Tatamo Andrianantenaina, Roger Rajaonarison, Fetra Randriatsara et Franck Rakotonasolo

La situation géologique du district d’Ambatofinandrahana caractérisée par une séquence métamorphose de roches sédimentaires d’eau peu profonde en quartzite, micaschiste et marbre (cipolin) qui lui confère un habitat remarquable pour un type de végétation unique. Une grande partie de cette zone a été délimitée par Conservation Internationale (CI) pour former une zone à haut potentiel en matière de biodiversité (Key Biodiversity Area ou KBA) d’une superficie d’environ 375 Km2.

Dans le cadre d’un projet d’inventaire floristique de cette zone, financé par Critical Ecosystem Partnership Fund (CEPF), l’équipe de KMCC, a effectué en Juin et Août 2017, deux missions de terrain de reconnaissance et d’inventaire.

Végétation sur substrat cipolinique autour d’Ambatofinandrahana

Lire la suite Inventaire floristique de la végétation de la KBA d’Ambatofinandrahana, Amoron’i Mania

Première descente sur le terrain du projet Millennium Seed Bank Partnership (MSBP) pour la saison 2017-2018

Par Solofo Eric Rakotoarisoa et Mamy Andriamahay

L’équipe du Kew Madagascar Conservation Centre (KMCC) et du Silo National des Graines Forestières (SNGF) a effectué une mission sur le terrain en juillet. Cette descente constitue la première mission de l’équipe MSBP pour la saison 2017-2018. C’est aussi la première visite de l’équipe depuis le commencement du projet dans la région du sud-est de Madagascar. Le but de cette descente était de cibler des nouveaux sites potentiels pour la récolte des graines. A part la région est, les régions Anosy, Androy, le plateau Mahafaly faisaient également parties de nos sites cibles.

Carte de localisation des sites de récoltes

Lire la suite Première descente sur le terrain du projet Millennium Seed Bank Partnership (MSBP) pour la saison 2017-2018

Mise en marche du projet de conservation d’igname dans la région de Menabe Madagascar

Par Fetra Randriatsara, Mamy Tiana Rajaonah, Guy Eric Onjalalaina et Roger Rajaonarison

Les inventaires et recherches faites par des chercheurs de l’Université d’Antananarivo et de Royal Botanic Gardens Kew ont démontré que la région de Menabe possède des espèces d’igname sauvage qui n’existent qu’à Madagascar. Cependant, ces espèces sont utilisées comme aliment de base de la population riveraine surtout pendant la période de soudure. Á cause de l’accroissement démographique qui engendre une surexploitation par la technique de collecte traditionnelle et destructive des tubercules, ces espèces sont en train de périr si des mesures ne seront pas prises d’une façon efficace et durable.

Carte de localisation des zones d’intervention du projet

Lire la suite Mise en marche du projet de conservation d’igname dans la région de Menabe Madagascar