Enrichissement des données sur les plantes de la NAP du Massif d’Itremo pour une gestion efficace du site

Par Randriamboavonjy Tiana, Ramaromanana Sedera, Rafanomezantsoa José, Tanjoniaina Jean Aimé et Rajaonarison Roger

La collecte des plantes est une des activités prioritaires pour la NAP du Massif d’Itremo. Elle a pour but principal d’avoir au maximum les données floristiques du site pour une gestion pérenne et efficace de la NAP. Cette activité collecte des plantes est effectuée de façon participative avec les communautés locales et les quarante membres du comité de gestion (COGE). Tous les mois, un programme de collecte des échantillons des plantes est en conjoint avec la patrouille de quatre jours.

En 2015, KMCC a formé d’abord les membres du COGE sur la technique de collecte. Il a ensuite évalué le résultat obtenu et a remarqué que la technique n’est pas encore bien maitrisée par le COGE, et les matériels ne sont pas au complet. Par ailleurs, le COGE devient moins motivé à intervenir dans cette activité en 2017 à cause de l’insécurité sur le site. Le nombre des herbiers montés et la qualité de herbiers ont diminué et leur visite dans la NAP se ralentit depuis le mois de Mars dernier.

Echantillons d’herbiers montés par les membres du COGE (stériles, incomplets ou de petite taille)

Vue ces résultats, KMCC a pris des mesures et a organisé une visite sur le site au mois de septembre 2017 afin de redynamiser les activités d’inventaire et de collecter des échantillons de plantes. Trois activités ont été ainsi priorisées dont :

  • Une formation de recyclage sur la technique de récolte ;
  • Une récolte d’herbier sur terrain ;
  • Un tournage d’un film sur la collecte des plantes.

La formation de recyclage s’est tenue pendant une réunion prévue avec le COGE, les techniciens et KMCC. Les questions et le partage entre les participants sont focalisés sur la technique de récolte. On a mis en exergue pendant la formation l’important rôle d’un échantillon complet pour faciliter la détermination. La formation théorique a été suivie d’une séance de récolte sur terrain à Antsihobe. Trente-cinq espèces de plantes différentes dont une espèce endémique locale (IUCN, CR) Podocarpus capuronii ont été obtenues lors de cette formation.

Démonstration et pratique de la technique de récolte des échantillons d’herbier

Un film d’une durée de 45 minutes sur la récolte a été tourné à Antsihobe lors de la formation de recyclage. Les participants ont été interviewés en Malagasy et ce film sera utilisé lors des partages d’information et éducation environnementale.

Forêt humide d’Antsihobe

En conclusion, la participation active des communautés locales dans le collecte d’herbier est nécessaire pour l’amélioration de la connaissance de la biodiversité floristique de la NAP. Les membres du COGE sont prêts de continuer cette activité. Les informations obtenues pendant ces collectes amélioreront la base de données sur la distribution, le nom vernaculaire et l’utilisation locales des espèces végétales dans la zone. Un suivi régulier devra être dans le programme pour vérifier la bonne application des acquis et pour obtenir des herbiers de références de bonne qualité. La dotation des matériels de collecte est également à prioriser suivant le besoin sur terrain.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s