Présentation des activités de Kew Madagascar Conservation Centre au symposium « State of the World’s Plants» 2017

Par Tianjanahary Randriamboavonjy et Mamy Tiana Rajaonah

Le Symposium sur les plantes du monde (State of the World’s Plants Symposium) est un évènement scientifique organisé par Royal Botanic Gardens Kew depuis 2016. Il s’agit d’une rencontre internationale des scientifiques pour partager des informations récentes sur les études sur les plantes ou des études des cas sur la conservation de la biodiversité dans le monde entier. Plusieurs thèmes sont traités à chaque symposium et ils varient suivant les sujets prioritaires définis par les comités d’organisation. L’année dernière le SOWPT a focalisé son thème sur la synthèse des connaissances sur différentes catégories des plantes.

Tiana Randriamboavonjy présentant le projet de gestion de l’AP du Massif d’Itremo

Cette année, pendant les deux journées du 25 et 26 mai, à part les points abordés l’année dernière, le symposium ont été examinés les preuves émergentes pour les caractéristiques des plantes qui semblent rendre certains types plus ou moins résistants aux menaces actuelles et futures. Les intervenants ont fait des présentations orales ou des posters au tour de cinq principaux thèmes qui sont :

  • La biodiversité de Madagascar et ses menaces
  • Les feux sauvages
  • Le changement climatique
  • Les plantes médicinales
  • La valeur des plantes dans la nature.

Comme Madagascar était choisi comme cas étudié lors du symposium, trois représentants de Kew Madagascar Conservation Centre (KMCC) font partie des participants. Une présentation orale et un poster ont été ainsi préparés pour montrer une partie des activités et projets menés par KMCC et RBG Kew à Madagascar. Pendant une vingtaine de minutes, Madame Tiana Randriamboavonjy, le responsable du projet sur les aires protégées au sein du KMCC, a présenté les actions menées par KMCC dans le Massif d’Itremo qui est une aire protégée gérée par l’institution depuis l’année 2010. Ainsi, elle a mis en évidence pendant son intervention les caractéristiques biologiques de ce site, les menaces majeures affectant les espèces et les habitats, et les stratégies de gestion adoptées localement par KMCC et les communautés locales.

Mamy Tiana Rajaonah présentant le projet sur la conservation des ignames de Madagascar

Docteur Mamy Tiana Rajaonah, a présenté dans son poster le rôle et l’importance de la conservation des ignames dans le projet de KMCC et financé par Darwin Initiative et qu’il dirige avec les communautés locales des deux zones cibles de Madagascar : Antsiranana et le corridor forestier Ambositra-Vondrozo. Il a eu l’opportunité d’exposer les avantages et les objectifs des actions prioritaires du projet y compris l’adoption de conservation à travers la plantation des ignames sauvages par les communautés locales. En effet, le travail de Mamy Tiana dans ce projet apporte tant d’intérêts aussi bien dans les recherches scientifiques que sur les développements communautaires.

Les participants au SOWPT 2017

Pendant les deux jours du symposium, l’équipe du KMCC a eu l’occasion de faire des échanges avec d’autres chercheurs. La participation à ce symposium était vraiment une bonne expérience pour l’équipe et pourrait être servie dans l’épanouissement du travail de KMCC.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s