Transfert de gestion des forêts communautaires au sein du massif d’Itremo

par Fetra Randriatasara et Herson Andrianirina

Dans le cadre de la conservation durable de la biodiversité de l’aire protégée du massif d’Itremo, la valorisation des biens et services écosystémiques des communautés locales sont primordiaux. Selon la loi 96-025 du 30 septembre 1996 portant sur le transfert de gestion des ressources naturelles aux communautés locales de base (Loi GELOSE), Kew Madagascar Conservation Centre (KMCC) a procédé le transfert de gestion communautaire dans les villages à proximité de l’aire protégée (AP). Afin d’atteindre ces objectifs, une équipe de KMCC a organisé une réunion avec les communautés de base (COBA) de l’AP avec les représentants de la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Écologie de la Mer et des Forêts (DREEMF) Amoron’i Mania. Durant cette expédition, une séance d’information sur le zonage a été réalisée par l’équipe afin que les COBA sachent les zones destinées pour la gestion communautaire

Présentation du zonage de l’AP Massif d’Itremo
Présentation du zonage de l’AP Massif d’Itremo

La DREEMF Amoron’i Mania a exposé par la suite les règles de conduites et les lois sur le transfert de gestion des deux communautés dont une de chaque zone de la NAP, zone Est et zone Ouest. D’après le Décret n°2000-027 du 13 janvier 2000 relatif aux communautés de base chargées de la gestion locale des ressources renouvelables avec un modèle ‘’Dina’’, un bureau a été créé. Ces représentants de l’autorité ont clarifiés les responsabilités de chaque membre du bureau ainsi que toutes personnes intégrant dans la communauté selon les articles.2, 7 et 19 de ce décret.

Portion de la zone (forêt de tapia, savane) gérée par les communautés dans zone Ouest du massif
Portion de la zone (forêt de tapia, savane) gérée par les communautés dans zone Ouest du massif

Ayant conscient de l’importance socio-économique de ressources naturelles et les problèmes de leurs exploitations, les communautés locales sont motivées et ont décidés de prendre en main la gestion des zones périphériques  suggéré par les membres du Comité de gestion de l’AP du massif d’Itremo. Par conséquent, les habitants des trois villages (Belitsaka, Mandimbizaka et Ankaditsiary) se sont regroupés le 24 Juillet 2016 pour la création des membres de bureau de leur association en attendant la délimitation des zones à gérer. L’accord de transfert a été signé et le plan d’aménagement et de gestion (PAG) serait à élaborer en collaboration avec les responsables du DREEMF.

KMCC - DREEMF Amoron’i Mania expliquant les lois sur le transfert de gestion
KMCC – DREEMF Amoron’i Mania expliquant les lois sur le transfert de gestion
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s