Avancement du projet sur la conservation des ignames sauvages

par Mamy Tiana Rajaonah, Tianjanahary Randriamboavonjy, Fenonirina Rakotoarison, Geodain Huckel  Meva  et Hélène Ralimanana

En une année de mise en œuvre du projet sur la conservation des ignames sauvages, financé par Darwin Initiative, KMCC intervient principalement dans deux zones, le nord de Madagascar et le Corridor Fandriana-Vondrozo (COFAV). Pendant cette première année ce projet a déjà ciblé 37 sites avec 37 communautés de base (COBA) parmi les 60 prévues. Un plot de démonstration montrant la technique de culture des ignames cultivées et sauvages a été installé dans chacun des sites d’intervention du projet. A part ces plots les ménages bénéficiaires pratiquent également chez elles cette culture des espèces d’ignames sauvages et cultivées.

Plot de démonstration de la culture des ignames à Ambohimpihaonana Miarinarivo
Plot de démonstration de la culture des ignames à Ambohimpihaonana Miarinarivo

Plusieurs formations sur la technique de culture et le mode de conservations (in-situ et ex-situ) des ignames ont été données aux bénéficiaires et aux techniciens de terrain. Comme la période de récolte des ignames approche et que leurs tubercules sont difficiles à conserver à cause de leurs teneurs en eau élevée, une formation sur le mode de stockage et la gestion de la production a été ainsi offerte dernièrement aux techniciens pour qu’ils puissent à leur tour former les  ménages bénéficiaires au moment de déterrage et de pesage des ignames.

Echantillon de Dioscorea déterré lors de la formation
Echantillon de Dioscorea déterré lors de la formation

La collecte des graines et des tubercules des ignames sauvages est une des activités de conservation ex-situ promue par le projet pendant cette première année. En effet, 23 échantillons de graines de 17 espèces ont été déjà obtenus pour enrichir la collection au MSBP et SNGF. Des tubercules des 17 espèces d’ignames sauvages à savoir Dioscores bako, D. orangeana, D. sambiranensis, D. seriflora, D. maciba sont également disponibles pour l’installation de la collection vivante au Parc Botanique et Zoologique de Tsimbazaza (PBZT) et au Département de l’Ecologie et  Biologie Végétales (DBEV) à l’Université d’Antananarivo.

Stockage des tubercules-semences pour la collection vivante
Stockage des tubercules-semences pour la collection vivante

Pour obtenir des informations utiles pour la conservation in-situ des ignames sauvages, deux plots permanents de suivis par espèces ont été installés dans la forêt pour chaque site afin de suivre l’évolution de ces espèces dans leur habitat naturel. Un plan de gestion de ces espèces d’ignames sauvages va être élaboré prochainement avec les communautés et les autorités locales.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s