Inga, une espèce des légumineuses fixatrice d’azote : essais d’inoculation des graines à Itremo

par Fetra Randriatsara

Inga est une espèce à croissance rapide qui peut s’adapter à tous les types de sols même sur ceux les plus acides et stériles. Appartenant à la famille des Légumineuses, elle est également caractérisée par son habilité à fixer les molécules d’azote grâce à la présence symbiotique des champignons et des nodosités au niveau des racines. Grâce à ces propriétés, Inga a été choisie comme la principale espèce de base dans la pratique du système d’agroforesterie dans le massif d’Itremo.

Racine á nodosité des jeunes plants d’Inga edulis
Racine à nodosité des jeunes plants d’Inga edulis

Durant les deux années de sa culture, le développement de cette espèce, après sa mise en terres n’était pas très surprenant. En fait, en deux ans, la plante peut atteindre 5 à 6 m de haut et devra être prêt à l’élagage pour produire de la biomasse. Mais sur les zones de reboisement  d’Itremo et de ses environs, le plus grand individu atteint à peine 2 m ou moins, dans certains endroits, quelques pieds ont du mal à survivre.

Graines d’Inga edulis macérées dans des racines á nodosité
Graines d’Inga edulis macérées dans des racines á nodosité

Afin d’améliorer la croissance et le taux de survie des plants de Inga , des expériences faites auprès des communautés de la NAP Itremo ont été réalisées. La technique d’inoculation nécessite des racines de la plante qui ont été collectées dans la région de Ranomafana. Les racines à nodosités sont transportées dans les endroits désirés et broyées en petits morceaux. Les graines d’Inga ont été ensuite macérées avec les racines broyées et de la boue pendant 24 heures.

Semis des graines après 24 heures de macération
Semis des graines après 24 heures de macération

Les graines ainsi imbibées de la préparation ont été ensuite plantées sur les pépinières des quatre villages dont deux dans la partie Est (Ambondrona et Ihazofotsy) et deux dans la zone Ouest (Mandimbizaka et Maharivo). Une semaine après le semi, les plantules ont déjà atteint une hauteur moyenne de 10 cm. Le taux de croissance de ces plantes sera suivi sur les pépinières et surtout sur les parcelles de plantation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s