Etude et conservation de la population de Grammangis spectabilis

par Landy R. Rajaovelona et Guy E. Onjalalaina

Suite au projet de conservation de Grammangis spectabilis, l’équipe de KMCC a effectué une deuxième descente dans le Parc National de Zombitse, Sakaraha.  Les objectifs consistent à y chercher d’autres individus de G. spectabilis, et y collecter des échantillons de feuilles pour une analyse génétique et des graines pour une conservation ex-situ de l’espèce. La période de notre visite a été bien choisie car elle coïncidait avec la floraison de G. spectabilis.

Neuvième Individu à l’intersection de Ficus et de Dialium sp.
Neuvième Individu à l’intersection de Ficus sp. et de Dialium sp.

Huit touffes (individus) ont été trouvées lors de la première visite en Mars 2015, mais  un neuvième individu a été trouvé, dans le Parc National de Zombitse, dans la même aire de répartition de 2 km² que les huit autres. Il est plus mature que les autres trouvés. Il pousse à l’intersection des troncs de Ficus étrangleur (Mandresy) et Dialium sp. (Vandamena), à environ 10 m du sol, en pleine exposition à la lumière vu que la canopée de la forêt est très ouverte.  Il compte plus de 20 pseudobulbes d’environ  25 cm de haut dont chacun porte plus de 3 feuilles, atteignant 40 cm de long. Trois inflorescences mesurant entre 35 et 50 cm, chacune 15 et 25 fleurs, 4 inflorescences sèches portant  une dizaine de gousses matures dont  4 sèches et ouvertes ont été vues sur cet individu.

Un des huit individus trouvés auparavant avait aussi émis deux inflorescences d’environ 50 cm de long portant 15 à 25 fleurs. Mais aucune capsule n’a été observée sur cette plante.

Photo 2- Fleurs spectaculaires de Grammangis spectabilis
Fleurs spectaculaires de Grammangis spectabilis

Nous avons pu aussi collecter une dizaine de capsules sur le neuvième individu et que nous envisagerons de continuer le projet avec la conservation ex-situ de l’espèce par la  banque de graines,  la mise en culture in- vitro de graines pour produire rapidement des plantules, et le renforcement de la population sauvage par leur réintroduction dans l’habitat naturel.

Photo 3- Capsules et graines de Grammangis spectabilis
Capsules et graines de Grammangis spectabilis
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s